Actualités    ACUBO      Au Pays Bomboma Membres - Adhésion Dictionnaire
         
Forum Projets Evènements - Reportages Partenaires - Donnation Contact
Bomboma
pour être publier
 
 
 
 
ELOGE FUNEBRE - BIOGRAPHIE de Papa Rémy MOKOLO BATOBANDEBA décédé le 14 septembre 2019 à Kinshasa
du Jeudi 19/09/2019 à 22:49
publiée par Maufranc Mongai

BIOGRAPHIE

 

«Honnêteté, Franchise et Loyauté sont les fondements de la vie ici sur terre », Papa Rémy MOKOLO

Nous évoquons cette citation en souvenir des différents entretiens que nous avons eus avec notre regretté Papa Rémy MOKOLO, lui qui a fondé toute sa vie sur la vérité en sa qualité de fervent croyant en Dieu et aussi en tant que natif de Bomboma.

L’occasion pour nous de rappeler que chez les Bomboma, il n’y a rien qui vaut comme l’Honnêteté, au point qu’ils en ont fait une vertu et une force morale dans la société.

 

Quelle était la vie de notre Papa ?  

MOKOLO  BATOBANDEBA Rémy,

Né à Bomboma, le 28 Novembre 1943 ;

Fils du Patriarche MONDOMBELE LIKENGE Henry et de Maman ABOLANGO Marie dans une fratrie de 10 enfants dont MOBONDA Alfred, LIKOKO Bernard, EBEKA Sabine, MOKOLO Rémy, MBONGO Likenge, MONGBELENGA Égide, MATAZABA Camille, EGBOLOMU Nicolas, LIKENGE Honore, LIKENGE Marie-Jeanne, ZONZI Albertine et EMBITO Marthe ;

 

Marié à Maman EZAZUA LABA Sidonie à Bokonzi dans l’Equateur en 1965 ;

De leur union sont nés10 enfants dont 5 filles et 5 garçons que nous citons ici dans l’ordre d’aînesse : Mokolo Onge Lydie ; Mokolo Mondombele Jocel ; Mokolo Abolango Marie ; Mokolo Laba Adolphe ; Mokolo Ebeka Bibiche ; Mokolo Bolomba Bienvenu ; Mokolo Monzako Mireille ; Mokolo Likombo Fiston ; Mokolo Tomboli Charlène et Mokolo Mokabi Grâce.


Issu dans la fratrie du grand Chef de Village MONDOMBELE (très connu pour ses puissances ancestrales), Papa Rémy encore tout juvénile se devait de suivre une bonne scolarité en commençant par ses études primaires qu’il termine avec brio à la Mission Catholique de Bokonzi.                                                                                                                     

De la même façon que son frère aîné Papa Bernard LIKOKO EZOKO MATA LIKENGE, qui a été le tout premier remplaçant du Belge MARCOTTE (après son départ de Kinshasa) au poste d’Inspecteur Général de l’Enseignement Primaire et Secondaire en RDCongo.

 

Papa Rémy poursuit ses études à l’Ecole de Préparation (en 7ème) à Mission Catholique Banga Bola avant de terminer son cursus à l’Ecole Moyenne de Boyange avec mention Distinction et il devient Enseignement.

 

Qu’il nous soit permis de citer dans cet éloge funèbre, les noms des quelques membres qui, en formant les élèves à Bomboma et Bokonzi, ont fait parti de l’Intelligentsia Bomboma, il s’agit de Papas Laurent Nyaloka, Antoine Ndoloka, Alphonse Mongai, Egide Dimboko,  Barthelemy Liwiya, Henry Ngando, Jules Likobe, Célestin Boboto, Louis Mongbale, Médard et le défunt Rémy Mokolo.

La seule femme enseignante et la première à Bokonzi Agathe qui a terminé à Makanza.

                                                                                                                                               Avec son Diplôme en poche, Papa Rémy fait parti de l’Elite du pays en 1965 (Accession à l’Indépendance qui rime avec Exode rural pour les Emancipés et les Evolués), il faut rejoindre rapidement la capitale Kinshasa pour exercer l’un des plus nobles métiers à l’époque : Enseignant

 

De 1966 à 1971, il est Enseignant aux côtés de notre géniteur, Maître Alphonse Mongai, avec qui, ils ont presté à l’Athénée de Kalina (l’actuel Institut de la Gombe) construite à l’identique de l’Athénée Royale de Bruxelles.

 

A partir de 1971, Papa Rémy quitte l’Enseignement pour intégrer la SONAS (Société Nationale d’Assurance) où il va tour à tour, occuper des postes importants jusqu’à devenir Fondé de Pouvoir et Directeur avant d’aller en Retraite en 2008.

Justement notre Pensionné est resté 37ans à la SONAS, malgré la vague d’arrestations à la suite de l’audit financier qui a touché plus de la moitié de son personnel vers les années 1979.

 

Cela s’appelle « Travailler avec Honnêteté » ;

Honnête, il a été Papa Rémy ;

Franc, il l’a été également durant tout son parcours ;

Loyal, il l’a été aussi pendant son pèlerinage sur terre ;

 

C’est pourquoi, il n’arrêtait pas de nous répéter pendant nos récents séjours à Kinshasa, nous le citons : « Honnêteté, Franchise et Loyauté sont les fondements de la vie ici sur terre ».

Et voilà aujourd’hui il nous quitte sans dire un dernier mot ;

C’est une page de l’histoire d’un Bomboma vertueux qui se referme et se tourne,

Un Bomboma chaste que fut Papa MOKOLO  BATOBANDEBA ;

Nous le voyons encore en train de préparer les chants de la Messe de Noël à Minuit ;

Un de ses vœux : A sa mort, il souhaiterait des chansons en Latin…  

 

Requiescat in pace (Repose en paix) en Latin, cher Papa Rémy

 

ACUBO                                                                                                                                           

 

 




 
Pour REAGIR à cette news connectez-vous. (si déjà Membre), sinon rejoignez nous



Soyez le premier à réagir à cette news.

Retour