Actualités    ACUBO      Au Pays Bomboma Membres - Adhésion Dictionnaire
         
Forum Projets Evènements - Reportages Partenaires - Donnation Contact
Bomboma
pour être publier
 
 
 
 
ELOGE FUNEBRE - BIOGRAPHIE : IN MEMORIAM Papa David BOBOY NYABAKA MOKPALA
du Vendredi 30/08/2019 à 22:08
publiée par Maufranc Mongai

ELOGE FUNEBRE  -  BIOGRAPHIE

IN MEMORIAM Papa David BOBOY NYABAKA MOKPALA

 

« Cette contrée ignorée dont nul voyageur ne revient », cité dans Hamlet, de Shakespeare,    évoque pour nous, ce pays où vous résidez désormais, cher Papa David.

Maître BOBOY nous a quittés, ce Mercredi 28 Août 2019, à 06h05 minutes du matin.                                Le Seigneur l’a rappelé auprès de lui.

 

Pour Nous, Membres de l’Association « Agir pour la Culture Bomboma », ACUBO en sigle, l’annonce de la nouvelle du décès de notre « Patriarche, Notable, Ambassadeur, Représentant, Dignitaire, Défenseur de la Culture Bomboma et Président honoraire de l’Association des Ressortissants de Bomboma -ASSOREBO- ; cette nouvelle a été foudroyante et bouleversante.                                                                                                        

Même aujourd’hui deux jours après, il nous est encore difficile de le comprendre :

  • tant le chagrin nous étreint,
  • tant l'inattendu de son décès, nous émeut.
  • Comme toujours dans cette situation, il est difficile d'accepter la disparition d'un proche, difficile quand elle survient avec autant de souffrance.

Raison pour laquelle, nous voudrions rappeler ici la Biographie de Papa David ;                           Qui était-il pour nous les Bomboma ?

 

BIOGRAPHIE


Maître David est né le 06 Juin 1939 à Bokonzi dans la Région de l’Equateur en RDC, de Papa Jules BOBOY et Maman NYAMULI avec une grande fratrie de 11 enfants (6 garçons et 5 filles) dont il est le 4ème dans la lignée familiale des BOBOY.

Nous les citons ici tous dans l’ordre d’aînesse, à savoir Papa Thomas, Maman Thérèse, Maman Véronique, Papa David, Papa Grégoire, Maman Philomène, Papa Jeef, Papa Damas, Maman Bingi, Papa Jean-Louis Zeka et Maman Mwazoka.

Notons ici également que de ces 11 enfants de l’ancêtre Jules BOBOY, avec la disparition de Papa David, plus que 4 sont encore en vie, Papas Jeef et Damas au Congo, Docteur Jean-Louis aux Etats-Unis et Maman Joséphine au pays.

 

Papa David a entamé ses études primaires à Bokonzi avant de parachever les secondaires à Léopoldville par l’obtention d’un Diplôme d’Etat section Littéraire avec mention Distinction.

Signalons aussi que c’est l’aîné de la famille, Papa Thomas qui a fait venir tous ses frères et sœurs à Kinshasa pour poursuivre leurs études ; et pour la plupart ils ont fait plus le Droit et la Médecine, contrairement à lui-même, le patriarche Thomas qui compte parmi les premiers universitaires de Lovanium (Unikin) en Economie.

 

A Léopoldville peu après l’indépendance du pays, Papa David fréquente et termine ses études à l’ENDA (Ecole Nationale d’Administration) chargée de former les futurs cadres du pays, surtout dans l’Administration Publique, à l’image de l’ENA en France.

Aussitôt son Diplôme en mains, toujours sous l’impulsion de son Mentor de frère aîné, notre Lauréat rejoint la Belgique pour poursuivre son cursus post-universitaire avec son Diplôme Spécial en Droit obtenu en 1965 à Bruxelles.

 

A son retour au bercail, il fait parti de l’Elite censé administrer et gérer le pays en y inventant un modèle de gestion et de gouvernance des affaires politiques, socio-économiques et administratives du Congo Belge devenu République du Zaïre, après le départ des Colons.                              Il intègre directement la Magistrature en sa qualité de Juriste où il devient d’abord Avocat Général à Kisangani puis à Lubumbashi comme Procureur Général, pendant une période très mouvementée dans la vie politique de notre pays dans la région du Shaba vers les années 1974.

De 1981 à 1982, il devient Coordonateur du CNS (Conseil National de Sécurité) du Zaïre.

Ensuite il quitte pendant un moment la scène politique pour des raisons que la plupart des Bomboma connaisse….

 

Après avoir quitté la Magistrature, Maître David embrasse le métier d’Avocat en tant qu’Auxiliaire de Justice pour défendre les citoyens justiciables et il se met à son propre compte en remettant sa tauge.

C’est aussi en cette période que le défunt Papa David nous a recrutés (personnellement en 1986 avec la création d’ASSOREBO) au sein de son Cabinet d’Avocat comme Secrétaire Administratif et particulier pour nous initier aux responsabilités dans la société.

 

Papa David revient en force aux affaires au vu de ses compétences exceptionnelles d’Administrateur Territorial expérimenté en occupant entre 1987 et 1990 tour à tour les postes de Vice-Gouverneur dans la Région du Haut-Zaïre puis dans le Kivu qui connait d’énormes problèmes d’insécurité et d’administration provinciale, qui d’ailleurs vont nous emmener au chaos au milieu des années 1995.

 

En 1995 et 1996, toute la carrière politique de Papa David connait un exceptionnel couronnement puisqu’il a plu au Chef de l’Etat de l’élever au rang et à la dignité de Vice-Ministre de la Défense Nationale, poste qu’il occupera jusqu’à la fin de sa vie publique en 1996, peu avant la chute de l’ancien régime.

Signalons qu’il a été le premier et le seul natif de Bomboma à avoir été élevé à ce niveau.

 

En 2007, Papa David a des problèmes de vue, il souffre des yeux et vient se soigner en Belgique, jusque là rien d’inquiétant et sa famille décide de prolonger son séjour en Europe.  

 

Papa David est vraiment parti aujourd'hui , mais il nous écoute !

Au nom de tous les Membres de l’Association des Bomboma de la Diaspora, ACUBO!

Nous ne vous oublierons jamais !

Que tous nos ancêtres vous accueillent!

Que  le Tout-Puissant vous accorde sa miséricorde et que la Terre vous soit douce !

Que votre âme repose en paix !

Adieu !!!  Adieu Papa David BOBOY NYABAKA MOKPALA

 

ACUBO

 

Papa Boboy
Papa Boboy
Papa Boboy



 
Pour REAGIR à cette news connectez-vous. (si déjà Membre), sinon rejoignez nous

Réactions
Note de Alexandre Mopondi , le 31-08-2019 à 10h48
Merci Président Mongai Maufranc pour le travail réalisé avec les éléments du bord. Si nous pouvions avoir les données essentielles de chacun (e) de nous quelque part dans le site.... Le travail serait facilité.

Alexandre Mopondi
CC
Retour