Actualités    ACUBO      Au Pays Bomboma Membres - Adhésion Dictionnaire
         
Forum Projets Evènements - Reportages Partenaires - Donnation Contact
Bomboma
pour être publier
 
 
 
 
CAN 2019 : 5 choses à savoir sur la finale Sénégal-Algérie aujord'hui Vendredi 19 Juillet au Caire
du Vendredi 19/07/2019 à 13:32
publiée par Maufranc Mongai

CAN 2019 : 5 choses à savoir sur la finale Sénégal-Algérie aujourd'hui vendredi 19 Juillet au Caire

 

 

Les Lions de la Teranga, irréguliers depuis le début de la compétition, affrontent ce vendredi au Caire les Fennecs.

Par Thibault Bruck et Jeremy Jeanningros

Le 19 juillet 2019 à 11h52

 

 

Tombeurs de la Tunisie en demi-finale de la CAN 2019 (1-0), les Sénégalais vont en découdre ce vendredi (21 heures) en finale avec l'Algérie, victorieuse du Nigeria grâce à un but de son capitaine Riyad Mahrez (2-1). Au Caire, les Lions de la Teranga visent un premier titre, tandis que les Fennecs veulent conquérir un deuxième sacre après celui de 1990.

Une Algérie efficace et hermétique

Avec douze buts inscrits depuis le début de la compétition, l'Algérie possède la meilleure attaque du tournoi. Le capitaine Riyad Mahrez et l'ancien Bordelais Adam Ounas figurent au deuxième rang du classement des buteurs avec trois réalisations, derrière le Nigérian Ighalo (4 buts).

En plus de leurs qualités offensives, les Fennecs détiennent la défense la moins poreuse de la compétition. En six rencontres, M'Bolhi a seulement encaissé deux buts, celui de l'Ivoirien Kodjia en quarts, et le penalty d'Ighalo en demi face au Nigeria. Avec de telles statistiques, les hommes de Djamel Belmadi font office de favoris.

La promesse d'Aliou Cissé

En finale de la CAN 2002, le Sénégal doit décider de son sort aux tirs au but face au Cameroun. Aliou Cissé, brassard de capitaine sur le bras, s'avance face au gardien camerounais pour le tir de la dernière chance. Sa frappe est détournée par Alioum Boukar, qui donne la victoire au Cameroun. Depuis ce jour, Cissé s'est promis de prendre sa revanche.

Son coéquipier de l'époque, Salif Diao, raconte dans L'Équipe : « Le jour de la finale perdue, je suis allé le voir pour lui dire que ça irait. Il m'a répondu : « Je la tenais d'une main cette Coupe. » […] Et il a ajouté : « Elle m'a échappé mais je te jure, je la gagnerai pour mon peuple, j'en fais une histoire personnelle que ce soit comme joueur ou comme coach. » »

Avantage Algérie

La finale de vendredi marquera le septième affrontement entre l'Algérie et le Sénégal sur les onze dernières années, le quatrième dans le cadre de la Coupe d'Afrique. Le Sénégal réussit généralement bien aux Fennecs qui comptent quatre victoires pour un nul et une défaite face aux Lions de la Teranga.

La dernière confrontation entre les deux sélections remonte au 27 juin dernier, lors de la phase de poule de la compétition. L'Algérie s'était imposée un but à zéro face au coéquipiers de Sadio Mané.

Les deux sélectionneurs ont vécu à Champigny

Djamel Belmadi, sélectionneur algérien, et Aliou Cissé, son homologue sénégalais, ont tous deux grandi en région parisienne, à Champigny-sur-Marne. Né dans la ville du Val-de-Marne, l'Algérien y est resté très attaché, quand le Sénégalais n'y a passé que quatre ans. Nés à un jour d'intervalle, les deux anciens pensionnaires du centre de formation du PSG ne se sont jamais croisés à Champigny.

Le chiffre : 37

Le gouvernement algérien a choisi d'affréter 37 avions en vue de la finale au Caire. Les 28 vols commerciaux et 9 militaires vont transporter quelque 4 800 supporters à des tarifs très accessibles.

 

Thibault Bruck  Jéremy Jeanningros




 
Pour REAGIR à cette news connectez-vous. (si déjà Membre), sinon rejoignez nous



Soyez le premier à réagir à cette news.

Retour